AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Auteur◄ CAPTAIN VEGETABLES ON THE WAY ! (luc)
Philip Sinclair
▶ The annoying SMARTASS
avatar

MESSAGES : 617
ARRIVAL : 07/01/2016
© FACE CLAIM : grant gustin. (heart attack)
OCCUPATIONS : ingénieur dans une start-up
HOUSING : downtown.

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP:

MessageSujet: CAPTAIN VEGETABLES ON THE WAY ! (luc)   Ven 22 Jan - 16:35



Il arriva devant la porte et malgré la situation un peu complexe, il ne se sentait pas nerveux le moins du monde. Il avait le sentiment que les choses allaient bien se passer et que la situation allait s'arranger. En tout cas, il allait tout faire pour parce qu'une chose était sûre au milieu de tout ce bordel : il ne souhaitait pas la perdre.
Philip était en congé aujourd'hui, son employeur l'avait forcé à poser des jours de congés et malgré lui, il l'avait écouté, et au final, ça tombait plutôt bien parce qu'il allait pouvoir passer son après-midi avec Lucrèce qui en plus, n'était pas dans la plus grande des formes à cause d'une intoxication à la crème glacée.
Avant d'arriver chez elle, Philip était passé comme promis dans un petit restaurant bio qui proposait des plats à emporter. Il avait acheté de la soupe de légumes faite maison, un vrai délice pour les papilles et surtout, ça allait réconforter un peu le ventre meurtri de cette pauvre Luc. Décidé à faire les choses bien et à lui faire plaisir pour lui prouver que oui, il tenait à elle, il avait trouvé dans une boutique pour enfant une mignonne peluche de licorne. Et il savait que Luc, ADORAIT les licornes. Il était sûr de marquer des points et c'était pour ça qu'il se présenta plutôt confiant devant la porte de chez la jeune femme. Sa coloc ne serait pas là, ils allaient pouvoir être seuls, tranquilles. Ils allaient pouvoir discuter et peut-être même, qu'ils allaient pouvoir se réconcilier.
Il sonna à la porte et attendit qu'elle vienne lui ouvrir. Il avait même troqué son vieux t-shirt pour une jolie chemise en jean qui faisait ressortir le bleu de ses yeux. Lorsqu'il entendit les pas approcher derrière la porte, il releva la peluche devant lui pour qu'elle soit la première chose que verrait Lucrèce en ouvrant la porte. Il la secoua doucement de gauche à droite et prit une voix anormalement aiguë pour faire parler la licorne. " Il paraît que quelqu'un a besoin d'une bonne soupe et d'un câlin ? " Faire monter sa voix avait finit par le faire tousser et il observa Lucrèce de haut en bas avant de sourire devant le pyjama qu'elle portait. " J'arrive quand même à te trouver plutôt sexy... malgré... l'altération de tes fonctions... gastriques... "  

_________________

“She was like the moon—
part of her was always hidden away.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t41-i-was-a-king-under-your-c
Lucrèce Woodston
LONG BEACH INHABITANT
avatar

MESSAGES : 332
ARRIVAL : 18/01/2016
© FACE CLAIM : SHANTEL VAN SANTEN (DIKTAT)
OCCUPATIONS : POST-DOCTORANTE EN BIOLOGIE
HOUSING : BELMONT SHORE WITH KIARA

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP: OPEN BAR

MessageSujet: Re: CAPTAIN VEGETABLES ON THE WAY ! (luc)   Sam 23 Jan - 23:00

Philip savait toujours trouver les mots pour amadouer Lucrèce. C'était sans doute la raison pour laquelle leurs engueulades, aussi impressionnantes fussent-elles, ne duraient jamais bien longtemps. Ils étaient capables de s'aimer avec autant de passion que lors de leurs disputes et même si elle aspirait parfois à une routine calme et confortable, la jeune femme ne pouvait nier qu'elle trouvait la situation plutôt excitante et originale. Bref, ils ne s'étaient pas revus depuis la petite scène chez Philip. Bien qu'elle fut mortifiée, Lucrèce aurait encore préféré mourir que de s'avouer coupable. Elle avait une fierté démesurée -comme tout bon scientifique qui se respecte- et n'appréciait pas qu'on lui dame le pion. Elle aimait tenir tête à Philip, lui démontrer que malgré son QI bien supérieur à la moyenne, il était encore capable de se faire remettre à sa place. Mais ce petit jeu de force avait parfois ses limites et elle devait admettre qu'il l'épuisait moralement. Le temps passait et elle encaissait de moins en moins bien leurs périodes de trouble, leurs distances et leur manque de dialogue.

Ils avaient convenu de se retrouvez chez Lucrèce. Celle-ci avait trouvé refuge dans l'ingestion démesurée de crème glacée et en accusait à présent le coup. Elle avait probablement une tête à faire peur, mais après tout, c'était un bon moyen de savoir si Philip était prêt à la voir même dan ses pires moments. Lorsque la sonnette retentit, elle était roulée en boule sur le canapé, fourrée sous son plaid préféré. Celui avec les licornes bordées, là. Elle s'enroula dedans et traîna sa carcasse jusqu'à la porte. Elle l'ouvrit et étouffa un cri de surprise en découvrant une immense licorne en peluche qui se balançait sous son nez, lui dissimulant Philip. Il parla d'une étrange voix aiguë, imitant un style de licorne sûrement, ce qui lui tira un gloussement. Surtout lorsqu'il se mit à tousser. Même de plusieurs câlins, à ce qu'on m'a dit... Elle saisit délicatement la peluche, avisant la petite tête de Philip.

Il se moqua gentiment d'elle et elle tira la langue en réponse, avant de bomber fièrement le torse. Mon pyjama est unique en son genre. Mais si j'avais su, je me serai habillée. Elle portait le t-shirt que Philip lui avait offert. Enfin, "offert"... Celui qu'il avait jeté à ses pieds, plutôt. Il était un peu grand pour elle mais il était très convenable en pyjama. Un petit short rose à pois blanc complétait sa tenue, sans oublier une paire de chaussettes montantes qui lui arrivaient sous le genou. Tu parles d'un sex-appeal ! Lucrèce détailla discrètement Philip du coin de l’œil tout en l'invitant à entrer. Merde alors, il avait mis une chemise. Et dire qu'elle lui ouvrait en pyjama... Elle se mit alors à rire de façon incontrôlée et se jeta sur le canapé, agitée de petits spasmes. Elle avait du mal à retrouver son souffle et son fou rire lui donnait les larmes aux yeux. Tu ne trouves pas ça... Marrant... Cette inversion de... Situation ? parvint-elle à articuler entre deux gloussements. Il s'était fait beau, elle était habillée en quasi-ingénieur. Un peu comme lors de leur rendez-vous au bar, quelques semaines plus tôt. Lucrèce parvint à se calmer et s'essuya les yeux. Elle tirailla un moment sur son t-shirt, laissant le jeune homme s'installer. Je crois que je l'aime bien, tout compte fait. Il est moche, mais il est vraiment doux. Presque comme son ancien propriétaire, hein ? Philip était doux mais n'avait rien de moche. Surtout en chemise, coiffé, ses lunettes relevant son air sérieux mais impossible à prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t127-lucrece-and-u-let-her-go
Philip Sinclair
▶ The annoying SMARTASS
avatar

MESSAGES : 617
ARRIVAL : 07/01/2016
© FACE CLAIM : grant gustin. (heart attack)
OCCUPATIONS : ingénieur dans une start-up
HOUSING : downtown.

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP:

MessageSujet: Re: CAPTAIN VEGETABLES ON THE WAY ! (luc)   Dim 24 Jan - 10:24

Bon, Lucrèce n'était peut-être pas dans toute sa splendeur mais malgré tout, elle pétillait de bonne humeur et il était plutôt content de la voir ainsi. Elle souriait et riait malgré son état maladif et il se sentit réellement soulagé que les choses se soient passées comme il l'avait espéré. La peluche licorne avait fait son effet, Luc la lui prit des mains et commenta ensuite sa tenue vestimentaire, précisant que si elle avait su qu'il ferait un effort, elle en aurait probablement fait un aussi. Philip haussa les épaules, il n'était pas aussi superficiel qu'elle pouvait parfois l'être vis à vis du style vestimentaire des gens. Lui, il se fichait pas mal de ce que quelqu'un pouvait porter et il trouvait que la mode était quelque chose de futile qui ne méritait pas qu'on lui accorde d'importance. Les apparences et les paillettes ne l'intéressaient pas. Il aimait trop le concret. Mais quand même, Lucrèce, malgré son intelligence, ne pouvait s'empêcher de faire attention aux détails vestimentaires, et parfois, il faisait des efforts. Au final, c'était plutôt normal puisqu'il savait qu'elle en faisait également pour lui. Sauf maintenant. Mais elle était malade.
Elle rit d'ailleurs de la situation, trouvant que cette inversion était plutôt drôle, elle tomba hilare sur le canapé. Phil l'avait suivi dans le salon, il s'installa sur le canapé et posa sur la table basse le sachet qui contenait les deux boîtes plastiques avec la soupe fraîchement préparées et encore chaudes tandis que Lucrèce le compara à son t-shirt. Moche et doux. " A défaut d'être agréable à regarder, tu pourrais essayer d'être supportable à écouter, " souffla-t-il en lui lançant un regard taquin du coin de l'oeil alors qu'il déballait le sachet. Il ne savait pas si elle souhaitait manger tout de suite, après tout, elle avait peut-être déjà déjeuné ou peut-être qu'elle ne se sentait pas d'avaler quoi que ce soit, il préférait donc la laisser se servir.  Philip tourna les yeux vers elle avant de s'approcher pour la prendre dans ses bras pour un câlin forcé et exagéré, la serrant contre lui tout en s'avachissant sur elle de tout son poids, souriant, content de lui. " J'espère que t'as de la place sous ton plaid, " a vrai dire, l'idée de passer l'après-midi avec Luc sous une couverture ne lui déplaisait pas trop, même s'il s'agissait de regarder des téléfilms d'amour et de l'écouter se plaindre de maux de ventre. Probablement qu'il pouvait être prêt à se sacrifier pour ses beaux yeux, parce qu'il était décidé à ce que les choses se passent bien, aujourd'hui. Il desserra légèrement son étreinte autour d'elle afin de lui permettre de respirer normalement. " J'dois te dire de la part de Sandy, 8 ans et demi, rencontrée au magasin de jouet, que ta licorne vient du pays des arcs-en-ciel et qu'elle a le pouvoir de répandre l'amour et l'amitié partout autour d'elle, " récita-t-il comme un enfant récite une poésie, fier de n'avoir oublié aucun détail que lui avait donné la petite Sandy lorsqu'il était occupé à choisir la peluche pour Lucrèce. " Tu sens le pouvoir de la licorne ? " demanda-t-il alors, plutôt amusé, trouvant que cette question, sortant de sa bouche, était totalement improbable.

_________________

“She was like the moon—
part of her was always hidden away.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t41-i-was-a-king-under-your-c
Lucrèce Woodston
LONG BEACH INHABITANT
avatar

MESSAGES : 332
ARRIVAL : 18/01/2016
© FACE CLAIM : SHANTEL VAN SANTEN (DIKTAT)
OCCUPATIONS : POST-DOCTORANTE EN BIOLOGIE
HOUSING : BELMONT SHORE WITH KIARA

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP: OPEN BAR

MessageSujet: Re: CAPTAIN VEGETABLES ON THE WAY ! (luc)   Lun 25 Jan - 9:41

Hé, j'ai dit presque comme son ancien propriétaire. Toi, tu es beau et doux. Bizarrement, Lucrèce venait de lui faire un compliment direct, ce qui n'était guère son genre. Elle n'était pas vraiment de celles qui prennent plaisir à fleurir les jardins d'autrui en les inondant sous les mots doux. Rigueur et retenue étaient ses mots d'ordre, mais elle avait lu récemment dans un livre qu'il était important d'exprimer ses émotions. Pas forcément pour soi-même, mais pour les autres. Sa tentative était probablement un peu trop franche et brusque, mais elle n'était pas très expérimentée dans le domaine... La jeune femme jeta un œil aux petites boites de soupe que Philip venait de poser sur la table basse, devant elle. Elle avait faim mais elle craignait encore de ne pas pouvoir garder son repas pour elle. Quelle idée aussi, d'aller se gaver de glace ! Réaction purement archétypique, qui plus est. Elle avait vu beaucoup de films dans lesquels les femmes en d"tresse se noyaient dans la crème glacée, alors elle avait tenté le coup. Erreur, mes amis, erreur.

Philip la prit ensuite dans ses bras et manqua de l'étouffer, exagérant un câlin et quémandant une place sous son plaid. Elle leva les yeux au ciel, feignant l'agacement, et accepta finalement de se tasser dans son coin pour lui laisser un bout de couverture. Elle cala sa tête contre son épaule et l'écouta lui raconter la vie de sa peluche, les yeux mi-clos. Peluche qu'elle avait d'ailleurs posée à côté d'elle et qu'elle caressait distraitement, comme elle l'aurait fait avec un petit animal. Il fallait vraiment qu'elle discute avec Kiara. Elle voulait un petit chat. Et en plus c'était bien mignon, un petit chat. Hein ? Philip la fit rire en parlant du pouvoir de la licorne. Lucrèce fit mine de se sentir subitement imprégnée d'amour et roula des yeux extatiques dans ses orbites. Maintenant que tu me le dis, oui... Il y a tellement de pouvoir, ah, ça va déborder de moi ! Je dois le partager, vite ! La demoiselle se jeta sur Philip et entreprit de le couvrir de petits bisous sur le visage tout en le chatouillant. Elle finit par s'arrêter, essoufflée, et lui dédia un petit sourire. Il semblerait que Sandy ait eu raison. Merci, pour la licorne. Ce n'était pas grand chose, mais c'était beaucoup pour elle. Le genre de petites attentions qu'elle appréciait de la part de Philip et qui lui mettait du baume au cœur. Elle soupira et saisit la main du jeune homme sous le plaid. J'suis désolée pour l'autre jour, souffla t-elle presque pour elle-même. Elle n'était pas non plus du genre à s'excuser, mais bon. Elle savait (aussi) admettre ses torts, la bougresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t127-lucrece-and-u-let-her-go
Philip Sinclair
▶ The annoying SMARTASS
avatar

MESSAGES : 617
ARRIVAL : 07/01/2016
© FACE CLAIM : grant gustin. (heart attack)
OCCUPATIONS : ingénieur dans une start-up
HOUSING : downtown.

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP:

MessageSujet: Re: CAPTAIN VEGETABLES ON THE WAY ! (luc)   Lun 25 Jan - 16:14

Lucrèce accepta de lui faire de la place sous le plaid et il s'installa à ses côtés, son sourire s'agrandit en la regardant simuler le pouvoir de l'amour qui émanait de la petite licorne et qu'elle se jeta sur lui pour le couvrir de baisers. Il éclata de rire et tenta tant bien que mal d'écarter les mains chatouilleuses de la jeune femme, se tortillant un peu, manquant presque de tomber du canapé. Elle s'arrêta finalement et il posa les yeux sur elle, reprenant son souffle. Il fût surpris de l'entendre s'excuser. Sans blague. Lucrèce s'excusait devant lui pour ce qu'elle avait fait et Philip, sans avoir réellement du mal à y croire, ne put s'empêcher de penser qu'il avait du faire réellement quelque chose de bien pour mériter ça. Ses lèvres formèrent une légère moue et il passa sa main sur la joue de Lucrèce, d'un côté, il ne pouvait nier que ça le soulageait de l'entendre s'excuser, parce qu'elle lui avait tellement rabâché que tout était de sa faute, qu'il ne lui faisait pas confiance, que les choses n'avançaient pas, etc... Que d'une certaine façon, ça le confortait dans le sentiment qu'il n'avait peut-être pas tout mal fait. D'un autre côté, il savait aussi qu'elle n'avait pas totalement tort et qu'il avait également sa part de responsabilité dans le dysfonctionnement de leur relation. " Moi aussi, " souffla-t-il à son tour avant d'afficher un léger sourire. Il s'approcha pour l'embrasser et passa sa main sous son t-shirt pour la poser dans le bas de son dos et l'attirer tout contre lui. Avec Lucrèce, c'était un peu toujours la même chose, après la tempête, le soleil remontrait le bout de son nez et tout se calmait. Souvent, ça ne durait qu'un temps avant qu'ils ne soient à nouveau pas d'accord sur quelque chose, ou qu'ils se disputent, mais bizarrement, et puisqu'elle lui avait exprimé son désir de changer le cap de leur relation, il avait le sentiment que peut-être, s'ils arrivaient à se mettre d'accord, cette période d'éclaircie pourrait durer un peu plus longtemps. Baiser rompu, Philip leva les yeux pour croiser le regard de Lucrèce, toute proche de lui, son corps chaud contre le sien, sous la petite couverture. " J'ai toujours rêvé d'officialiser notre relation aux yeux du monde en changeant mon statut facebook, " dit-il sur le ton de l'humour avant de lui pincer la hanche. Bien sûr, là, il plaisantait, parce que c'était beaucoup plus simple et que ça ôtait le côté dramatique et sérieux de la situation, mais ça voulait bien dire ce que ça voulait dire. " Sérieusement... Je tiens quand même à te dire que t'avais pas besoin de manigancer avec Todd pour me faire réaliser quoi que ce soit, parce que... Je t'aime vraiment, et je le savais bien avant d'avoir à t'imaginer à poil sur lui," Oui, parce que même si elle n'avait pas été à poil, il n'avait pas pu s'empêcher d'y penser. " J'ai pas eu de vraie relation depuis un long moment, parce que j'étais focalisé sur autre chose, et toi aussi, quand on s'est rencontré. Mais maintenant, je suppose que t'as raison... J'peux m'investir plus sérieusement avec toi, " Il y avait longuement réfléchi, il savait ce que ça impliquait, et il n'était pas du genre à prendre des décisions à la va-vite, Philip aimait trop la sécurité, il aimait voir toutes les options qu'il avait, faire des plans, s'organiser. " Juste, si tu pouvais éviter de me parler de mariage, tout de suite, je risque de faire un malaise... " avoua-t-il avec un sourire, plutôt sur le ton de la plaisanterie, même si dans le fond il était assez sérieux.

_________________

“She was like the moon—
part of her was always hidden away.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t41-i-was-a-king-under-your-c
Lucrèce Woodston
LONG BEACH INHABITANT
avatar

MESSAGES : 332
ARRIVAL : 18/01/2016
© FACE CLAIM : SHANTEL VAN SANTEN (DIKTAT)
OCCUPATIONS : POST-DOCTORANTE EN BIOLOGIE
HOUSING : BELMONT SHORE WITH KIARA

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP: OPEN BAR

MessageSujet: Re: CAPTAIN VEGETABLES ON THE WAY ! (luc)   Lun 25 Jan - 16:43

C'était la journée des surprises, visiblement. Peut-être avaient-ils mutuellement décidé de cesser de se conduire comme des enfants, ou peut-être la vie les poussait-elle ensemble dans la même direction. Lorsque Philip s'excusa à son tour, Lucrèce ne comprit pas pourquoi. C'était elle qui l'avait piégé, qui avait fait tout un cirque de manigances pour l'obliger à se dévoiler un peu. Elle n'aurait pas du le faire, ouais, elle en avait bien conscience. Il y avait sûrement des façons un peu plus adultes d'agir, sauf qu'elle avait fait ce qui lui passait par la tête sans réfléchir aux conséquences de ses actes. Elle qui avait toujours été mesurée et réfléchie s'était découvert une nouvelle teinte de personnalité. Elle semblait aussi capable de se comporter en sérieuse manipulatrice et même si l'idée l'excitait, elle ne se sentait pas franchement rassurée. Elle n'avait aucune envie que Philip s'imagine qu'elle se servait de lui, vous voyez le topo. La jeune femme haussa les épaules, empreinte d'un sérieux presque dramatique. Si nous sommes tous les deux désolés, alors j'imagine que la faute est pardonnée. Elle lui fit un petit clin d’œil et soupira de contentement lorsqu'il l'attira plus près de lui. Le simple fait de sentir sa main sur sa peau l'apaisait, elle n'aurait su dire pourquoi. C'était le genre d'intimité qui lui manquait avec Philip ; lorsqu'ils se voyaient entre deux jours de boulot, c'était pour aller boire un verre ou s'envoyer en l'air. Il n'y avait pas réellement eu de place pour l'affection ouverte.

La jeune femme étouffa un petit rire à l'évocation de son statut Facebook. Comment, tu ne l'avais pas encore changé ? Merde. Ça fait plus de six mois que je suis en mode "c'est compliqué" ! Lucrèce se mit à rire à nouveau et lui tapota gentiment la joue, se vengeant du pincement. Lorsqu'il évoqua son manège avec Todd, elle baissa pudiquement les yeux afin qu'il ne voit pas son trouble -et pire, son ravissement. Elle avait mal agi, mais le résultat était là où elle l'attendait : Philip s'ouvrait. Elle en rougit presque et battit des cils en levant les yeux vers lui. Comment tu as pu imaginer ça, hein ? Juste à me voir allongée... C'est ce que ton esprit a voulu voir, ou bien il s'est emballé parce que... C'était justement ce que tu ne voulais pas voir. Elle se tut, songeuse. Je regrette, en tout cas. Mais j'ai l'impression que sans cela, eh bien... Tu ne m'aurais pas dit tout ça aujourd'hui. Elle eut un sourire doux et affectueux et lui ébouriffa les cheveux. Pour le mariage, tu n'as pas à te faire de souci. J'ai déjà bien trop à faire avec Marco pour me soucier de moi-même ! Mais au fond, je crois que... Le fait de le voir aussi heureux en ménage, tu vois, ça m'a donné envie de vivre la même chose. On est jumeaux, on doit tout faire ensemble. Pour elle, c'était une évidence. Mais pour le monde extérieur, cela pouvait sembler difficile à concevoir. Lucrèce se décolla légèrement de lui et retrouva une part de son sérieux. Mais tant qu'on y est... Je tenais à te dire que je connais Todd depuis longtemps. Enfin, j'savais pas qu'il était ton coloc avant de le voir. On est plus ou moins sortis ensemble il y a quelques années, quand je suis arrivée ici. Elle avait dit tout cela d'un ton calme, ne souhaitant pas l'affoler. Le pauvre, il avait eu sa dose ! Aujourd'hui, on est de bons amis. Et pas uniquement parce que vous vivez ensemble, c'est juste qu'entre nous... Bah, y'avait rien, quoi. Lucrèce déposa un léger baiser au coin des lèvres de Philip. C'est pas comme nous. Je crois en nous. Elle n'était pas non plus la démonstrative, mais au moins, c'était dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t127-lucrece-and-u-let-her-go
Philip Sinclair
▶ The annoying SMARTASS
avatar

MESSAGES : 617
ARRIVAL : 07/01/2016
© FACE CLAIM : grant gustin. (heart attack)
OCCUPATIONS : ingénieur dans une start-up
HOUSING : downtown.

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP:

MessageSujet: Re: CAPTAIN VEGETABLES ON THE WAY ! (luc)   Mar 26 Jan - 15:11

Lucrèce s’était révélée être incroyablement manipulatrice. Ca l’avait frappé, déboussolé et il avait dû longuement réfléchir à la question, parce que oui, d’une façon ou d’une autre, elle l’avait réellement effrayé et il ne s’était jamais dit qu’elle pouvait être capable d’en arriver là. Philip était bien trop obsédé par le contrôle et le simple fait qu’elle ait pu vouloir jouer avec son esprit ne lui plaisait pas, au contraire, parce que ce n’était pas comme ça qu’il l’avait connu, ce n’était pas comme ça qu’il avait appris à l’apprécier. ¬Mais pour une raison qu’il ne pouvait pas rationnellement expliquer, il ne pouvait s’empêcher de lui faire confiance aveuglément et de revenir vers elle. Lucrèce avait plaidé sa cause et on pouvait dire qu’elle avait réussi à le convaincre de sa bonne volonté.
Elle s’amusa de sa référence à son statut Facebook, répliquant que le sien avait depuis longtemps était mis sur « C’est compliqué » et il roula des yeux. Philip, aussi geek qu’il pouvait l’être, n’était pas un grand fan des réseaux sociaux, ça l’amusait dans une certaine mesure, mais il n’était pas du genre à poster des statuts et photos à tout va. Et puis il était bien trop conscient des dangers de la surinformation, de la puissance des bases de données et du développement de la géolocalisation pour ne pas faire attention. Il était du genre parano. Son ordinateur ainsi que son téléphone étaient ultra protégés et il en était assez fier. Luc réussit tout de même à se féliciter de sa manœuvre avec Todd, s’envoyant des fleurs en pensant que les confessions de Philip n’étaient que le résultat de sa manigance finement réalisée et il pinça les lèvres, peu convaincu. « Si ça te fait plaisir de croire ça, » dit-il sur un ton à moitié neutre, peu décidé à entrer dans un débat sur la question. Lucrèce lui expliqua ensuite que son frère jumeau, Marc-Antoine, allait se marier et qu’elle avait déjà assez à se préoccuper avec ça. Elle lui avoua alors que le fait de le voir en relation lui avait probablement donné envie de le vivre aussi et Philip plissa les yeux, pas très sûr de comprendre. S’il croyait aux histoires de connexion entre jumeaux ? Il n’était pas un grand fan des choses qu’on ne pouvait pas expliquer, et génétiquement parlant, Lucrèce et son frère n’étaient même pas de vrais jumeaux. Alors non, il n’était pas convaincu qu’ils « doivent tout faire ensemble », encore une fois, il était inutile de débattre sur le sujet puisqu’elle ne serait pas d’accord avec lui. Il n’avait donc aucun intérêt à l’entendre le contredire. « Je vois, » souffla-t-il comme si elle venait de lui raconter son horoscope du jour, « Donc, tu penses que la façon dont vit ton frère et forcément la façon dont tu dois vivre ? C’est intéressant, je t’ai connu un peu plus… indépendante et ambitieuse, mais admettons, » Tant qu’elle ne lui parlait pas de mariage, il pouvait accepter une relation « normale » et traditionnelle de couple, mais si elle espérait qu’il lui passe un jour la bague au doigt, elle pouvait d’ors et déjà préparer une nouvelle manigance pour le faire changer d’avis sur le mariage car ce n’était pas près d’arriver. Elle finit par lui admettre qu’elle avait eu une relation avec Todd, et il ne savait pas si c’était pire que de croire qu’elle devait tout faire comme son frère. Philip se contenta de hausser les sourcils avant de hocher la tête. Ok. Elle s’était tapé Todd. Bien. Il n’avait pas été si loin de la vérité, au final. « Si j’envisageais d’engendrer une progéniture, tu serais mon premier choix, » rétorqua-t-il à moitié sérieux, à moitié sur le ton de la plaisanterie. « Alors, ton frère se marie… C’est intéressant… Pourquoi est-ce qu’il fait ça ? C'est un peu rapide, non ? »

_________________

“She was like the moon—
part of her was always hidden away.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t41-i-was-a-king-under-your-c
Lucrèce Woodston
LONG BEACH INHABITANT
avatar

MESSAGES : 332
ARRIVAL : 18/01/2016
© FACE CLAIM : SHANTEL VAN SANTEN (DIKTAT)
OCCUPATIONS : POST-DOCTORANTE EN BIOLOGIE
HOUSING : BELMONT SHORE WITH KIARA

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP: OPEN BAR

MessageSujet: Re: CAPTAIN VEGETABLES ON THE WAY ! (luc)   Mar 26 Jan - 16:16

Évidemment, Lucrèce aimait le taquiner. C'était une chose qui n'allait certainement pas changer entre eux. C'était peut-être même les fondements de leur relation, à bien y réfléchir. Elle sentait bien que Philip n'avait aucun souhait de remettre sur le tapis ce qu'il s'était passé avec Todd, mais tant pis. Elle s'était excusée, elle avait fait la part des choses. Elle n'allait pas l'obliger à s'exprimer sur la question ; après tout, Philip était un homme. Il n'était pas censé lui ressortir le truc dans six mois pour faire valoir un quelconque droit de vengeance ou de bouderie. Elle ne répondit donc rien, se contentant d'un sourire gentil. Oui, elle savait être gentille, encourageante. Mais elle avait la désagréable sensation que tout ce qu'elle lui disait n'avait pas de prise sur lui, comme s'il cherchait à tout décortiquer. Elle-même était scientifique, elle savait ce que c'était. Mais cela pouvait s'avérer passablement agaçant à la longue, surtout lorsqu'elle rêvait d'une conversation d'êtres humains.

Lucrèce soupira et leva les yeux au ciel. Indépendante et ambitieuse ? Il ne comprenait vraiment rien. Et en plus, c'était vexant. « Qu'est-ce que tu es en train d'insinuer, au juste ? Que je me ramollis ? Que je ne suis pas capable de tracer ma propre voie, que j'ai besoin qu'on me montre le chemin ? » Elle le dévisagea en silence un moment. « Je crois que tu ne comprends pas, Philip. Ce n'est pas que je dois tout faire comme mon frère. Mais tu vois, quand tu vois quelqu'un de qui tu es très proche être heureux et être aimé, ça te donne envie de vivre la même chose. L'envie est un péché capital, mais elle reste humaine. » Elle haussa les épaules et se rencogna dans le canapé, pensive. « Mais le fait est que souvent, dans nos vies, nous avons été amenés à vivre les mêmes choses au même moment. Ne me regarde pas avec ces yeux de merlan, je sais bien que tu n'y crois pas. Mais tant mieux, parce que ce n'est pas le genre de chose que je rêve de partager avec toi. » Entre son jumeau et elle, il existait quelque chose d'indéfinissable. Personne ne pouvait le comprendre, sauf ceux qui avaient un jumeau. Qu'ils aient partagé la même poche ou non n'y changeait pas grand chose.

Lucrèce étouffa un rire à l'évocation d'une progéniture. « Merci, c'est gentil. Ne le prends pas mal, mais je ne préfère pas penser à cela. Il n'est pas question de parler progéniture lorsqu'on n'est pas capable de passer une semaine d'affilée sans s'engueuler... Tu ne crois pas ? » Elle jouait la malice, mais elle pensait ce qu'elle disait. Tant qu'ils ne se conduiraient pas en adultes responsables, elle refuserait d'envisager un quelconque avenir. Même si elle en avait envie. « Qu'est-ce que le temps ? Il est heureux et amoureux. Il a trouvé celle qui lui convient. Patienter un mois ou un an ne changera pas les faits. Et puis, Marlène est super. En tout cas je suis contente pour eux. » Elle avait une âme romantique malgré sa carrière très terre-à-terre. Mais au fond, elle était convaincue de l'existence de l'amour vrai et elle comprenait son frère. S'il était sûr de lui, pourquoi attendre ? Après tout, il était bien assez en âge de prendre ses propres décisions sans accord parental.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t127-lucrece-and-u-let-her-go
Philip Sinclair
▶ The annoying SMARTASS
avatar

MESSAGES : 617
ARRIVAL : 07/01/2016
© FACE CLAIM : grant gustin. (heart attack)
OCCUPATIONS : ingénieur dans une start-up
HOUSING : downtown.

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP:

MessageSujet: Re: CAPTAIN VEGETABLES ON THE WAY ! (luc)   Mar 26 Jan - 23:36

Lucrèce prit la mouche, elle se renfrogna face à l'arrogance insouciante de Philip qui ne faisait qu'interpréter les mots qu'elle avait prononcé. Il l'observait alors qu'elle enchaînait les questions rhétoriques et s'engageait dans une explication virulente de sa façon de pensée. Elle termina sur une réplique foudroyante, ce n'était pas le genre de choses qu'elle souhaitait partager avec lui, elle savait qu'il n'y croyait pas, bla bla bla. " Luc... " souffla-t-il en se redressant avant de soupirer légèrement. Il n'avait pas voulu la vexer et il n'avait pas envie de provoquer une nouvelle dispute alors qu'ils venaient à peine de se réconcilier et même s'il avait dit ce qu'il pensait, elle s'effarouchait rapidement. " C'est toi qui a dit que vous deviez tout faire ensemble, et je sais très bien que t'es capable de faire ton chemin toute seule, c'est d'autant plus pour ça que ça me surprend que tu dises que vous devriez faire les choses ensemble, " il marqua une pause, passa sa main sur sa nuque et ajouta finalement, posant sur elle un regard bienveillant et complice " Je pensais que t'étais heureuse et aimée. A ta façon, certes... Mais quand même, " oui après tout, ils n'avaient rien à envier à personne. Enfin, c'était ce que Philip pensait. Il avait compris que ces derniers temps Lucrèce n'était pas exactement du même avis mais il avait à présent tout le loisir de la faire changer d'avis. Maintenant qu'ils étaient "officiels". Il hocha la tête à la suite de ses paroles sans la quitter des yeux. Il était capable de l'écouter parler sans décrocher et c'était plutôt rare, lui qui avait si souvent tendance à s'ennuyer des gens. Avec Lucrèce, c'était différent. Probablement parce que son fort caractère réussissait à le garder attentif. 98% du temps. Il pinça les lèvres et hésita un instant avant de se lancer. " Le seul mariage auquel je suis allé, c'était celui de ma mère avec mon beau père. Je l'ai jamais vraiment apprécié et je me rappelle que j'ai été tellement insupportable parce que je voulais pas que ce mariage ait lieu que ma mère a du appeler la baby-sitter pour qu'elle me ramène à la maison. Bon... j'étais jeune. Je croyais encore que mon père allait revenir un jour, " il ne lui avait jamais vraiment parlé de tout ça, mais le fait d'évoquer l'événement d'un mariage lui faisait penser à ce moment de sa vie. Et puis sa récente dispute avec sa demie-soeur Ava n'arrangeait pas les choses. Philip se frotta le front quelques secondes avant de passer nonchalamment sa main dans ses cheveux, il avait l'air calme mais au fond, ça lui faisait quelque chose, il s'était toujours posé beaucoup de questions quant au départ de son géniteur et souvent, il n'avait pu s'empêcher de se demander si ce dernier était comme lui et s'il le comprendrait. " Tu veux goûter la soupe ? C'est de la tuerie, tu vas voir, " dit-il finalement pour passer sur un tout autre sujet.

_________________

“She was like the moon—
part of her was always hidden away.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t41-i-was-a-king-under-your-c
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CAPTAIN VEGETABLES ON THE WAY ! (luc)   

Revenir en haut Aller en bas
 
CAPTAIN VEGETABLES ON THE WAY ! (luc)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Walt Disney Attractions Presents Captain Eo
» Captain Beefheart
» Hommage à Don Van Vliet, alias Captain Beefheart
» RIP Captain Beefheart
» Captain Gumbo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE MIGHTY JUNGLE / time flies ! :: - LONG BEACH : california - :: (( BELMONT SHORE )) :: résidences-
Sauter vers: