AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Auteur◄ It's not right, but it's okay - Gabriel
Noa Turner
LONG BEACH INHABITANT


MESSAGES : 61
ARRIVAL : 16/01/2016
© FACE CLAIM : Brant Daugherty - Ava(Tison) - Gifs
OCCUPATIONS : Propriétaire du Aiden's Pub
HOUSING : Long Beach, California - Belmont Shore

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP: 2/4

MessageSujet: It's not right, but it's okay - Gabriel   Dim 7 Fév - 12:27




It's not right, but it's okay


Gabriel & Noa


Il y a une semaine maintenant Noa accrochait une affiche sur la devanture de son pub. Il était à la recherche d'un employé qui puisse tenir les postes de barman et serveur. Car la précédente personne il avait du la renvoyer. Il n'avait pas aimé cela mais il n'avait pas vraiment eu le choix non plus. Cette nana était un danger public ambulant. Elle avait brûler plus de trois personnes en leur servant leur boisson chaude. Elle avait du casser plus d'une vingtaine d'assiettes quand à ses cocktails, ils étaient carrément imbuvables. Noa avait fait en sorte de réparer ses erreurs, remboursant les gens blessés, calmant ceux en colères. Mais les plaintes ne faisaient que s'accroître. Il savait pertinemment que cette étudiante avait besoin d'un job pour continuer ses études mais il avait fini par admettre qu'il ne pouvait rien faire pour elle. Que s'il continuait ainsi, la réputation du pub allait en pâtir et qu'il perdrait une grande partie de ses clients. Et ça il ne le voulait pas, il tenait trop à son pub et s'il avait un choix à faire et bien. Il allait devoir se séparer de cette dernière.

C'est ce qu'il fit. Mais malheureusement, sans elle, il ne s'en sortait plus. Il ne pouvait pas être partout à la fois. Il lui fallait un autre employé. Il décida dont de mettre cette affiche qui ne resta que quelques minutes en place. Puisqu'un jeune homme du nom de Gabriel Donahue se présenta devant le bar et y déposa l'affiche. Disant qu'il voulait ce poste. Et Noa accepta de suite. Oui, c'était sûrement ridicule. Mais il avait besoin d'aide sinon il aurait fini par s'arracher les cheveux. Puis ... BON SANG ... ce gars avait un sourire à tomber par terre et des yeux dans lesquels il adora ce plonger un court instant avant de se reprendre et de dire.

Oui ... tu peux commencer quand ?!

C'était du rapide. Noa était tout à fait le genre de gars à fonctionner à l'instinct, à l'impulsion. Et il savait pourtant que ce n'était pas le mieux. Car souvent il commettait un bon paquet d'erreur. Rien qu'à voir l'ancienne serveuse. Il aurait du lui faire passer un essai avant de l'embaucher. Il aurait pu ainsi se rendre compte qu'elle avait deux mains gauches.

Aujourd'hui nous étions dimanche. Normalement l'établissement était fermé ce jour. Enfin, il l'était aujourd'hui seulement il avait convoqué son nouvel employé pour faire le point avec lui. Et surtout il souhaitait voir un peu ce qu'il savait faire ou non. Lui donner des astuces, des conseils. Puis il fallait aussi avouer que certaines choses n'allait pas du tout. Noa était bien évidemment le premier arrivé. Il était derrière le bar en train de faire le compte de ce qui manquait ou pas pour préparer une nouvelle commande. Quitte à être là à attendre, car oui, ça commençait mal Gabriel était en retard, c'était d'ailleurs un des points qui n'allait pas. Alors quitte à attendre comme nous disions, autant être utile à quelque chose. EN plus ça évitait à Noa de se mette en colère car il attendre n'était pas son passe-temps favori. Bien loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t52-see-the-world-not-as-it-i
Gabriel Donahue
LONG BEACH INHABITANT


MESSAGES : 22
ARRIVAL : 02/02/2016
© FACE CLAIM : Don Bajamin

MessageSujet: Re: It's not right, but it's okay - Gabriel   Lun 8 Fév - 13:31

Une sonnerie retentit et il s’étira lentement. Il bailla aux corneilles avant de tourner la tête vers ses collègues. Et oui, il était déjà debout, un dimanche matin, il travaillait. Il triait les déchets aujourd’hui, pour quelques heures et c’était la fin de ces quelques heures. Il avait commencé à trois heures du matin pour finir à neuf heures. C’était dégueulasse mais le job payait pas mal puisqu’il faisait un peu d’horaire de nuit. Par contre, il puait et il n’avait envie que d’une chose … prendre une bonne douche. Il rentra au vestiaire, se changea tout en discutant avec ses collègues avant de se souvenir qu’à dix heures, il devait retrouver son nouveau patron. Il soupira et fila. Il prit le temps de rentrer chez lui pour prendre une douche et, lorsqu’il en est sorti, il était déjà dix heures dix. Il était en retard. Il n’était pas le roi de la ponctualité mais parfois, il essayait de le faire. Bon, là il avait une très bonne raison mais quand même.

Sa belle carcasse sportive courait. Il courait pour ne pas être trop à la bourre. Il croisa un de ses potes mais ne s’arrêta pas, il le salua tout de même rapidement avant de continuer sa route. Une bonne dizaine de minutes plus tard, il faillit rater le Aiden’s Pub, sa destination. Il attrapa la poignée et entra. Il resta très droit bien que son torse se soulevait et s’abaissait au rythme de sa respiration rapide. Courir, c’était bon, c’était fun mais ça crevait, surtout lorsqu’on avait rien mangé depuis la veille au soir. Habillé d’un débardeur noir et d’un pantalon de la même couleur, il s’avança vers Noa :

« Salut patron, désolé pour le retard ! »

On pourrait croire qu’il se fiche pas mal d’être virer ou pas mais en fait, à chaque fois qu’il a été viré parce qu’il était en retard, eh bien, ça le faisait chier. Carrément même. Il ne chercha pas à se justifier, si Noa voulait une explication, il ne doutait pas qu’il la lui demanderait. Un léger sourire s’était tout de même former sur ses lèvres avant de dire :

« Donc, vous m’avez convoqué ici pour savoir des trucs sur moi c’est ça ? Vous voulez savoir quoi ? Mes mensurations ? Désolé patron mais ça, c’est réservé aux dames. »

Un rire éclata dans le Pub, son rire. Qu’est-ce qu’il pouvait être con quand il s’y mettait mais la provocation, les répliques avec du caractère lui correspondaient bien. Pour le moment, il était plutôt de bonne humeur malgré la faim et la fatigue qui le tenaillaient. Il n’avait pas dormi la veille, juste fait une petite sieste de deux heures à quatre heures de l’après-midi, interrompu par Daenarys, sa petite sœur. Urgh … parfois, il voudrait les étrangler et parfois … il les adorait ses frères et sœurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa Turner
LONG BEACH INHABITANT


MESSAGES : 61
ARRIVAL : 16/01/2016
© FACE CLAIM : Brant Daugherty - Ava(Tison) - Gifs
OCCUPATIONS : Propriétaire du Aiden's Pub
HOUSING : Long Beach, California - Belmont Shore

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP: 2/4

MessageSujet: Re: It's not right, but it's okay - Gabriel   Ven 12 Fév - 12:27

Noa était derrière son comptoir, à genou en train de trier les bouteilles de sirop quand il entendit la porte d'entrée s'ouvrir dans un grand fracas. Il se redressa rapidement et aperçut alors Gabriel, devant cette fameuse porte. Tout essoufflé. Au moins, Noa pouvait constater qu'il avait tout fait pour arriver le plus rapidement possible, pour rattraper son retard.

Salut ! Te voilà enfin !

Gabriel s'avança ver lui. Il le salua à son tour et et s'excusa pour se retard. C'était un peu léger peut-être. Il aurait pu au moins lui fournir une bonne excuse. Même si pour cela il devait lui mentir. Mais non, il s'excusait tout simplement.

Fais moi penser à t'acheter une montre ou à t'apprendre à lire l'heure.

C'est vrai que Noa n'était pas forcément intérressé par une justification surtout que cette dernière aurait pu être totalement faux. Et puis la vie privée de son employé ne le regardait absolument pas mais ça ne l'empêchait pas de le taquiner un peu. Noon, il adorait cela. Soudain un sourire se dessina sur les lèvres les Gabriel et Noa ne pu s'empêcher soudain qu'il était vraiment craquant. Mais il ne laissa rien paraître et se reprit rapidement. Et ceux pour plusieurs raisons. Gabriel était son employé, il ne devait pas mélanger vie privée et vie professionnel car ça ne menait jamais à rien de bien. Au contraire ça compliquait souvent les choses. Mais, surtout, Gabriel était tout ce qu'il y a de plus hétérosexuel. D'ailleurs, il était sûrement en retard parce qu'il avait passé une nuit de folie avec une de ses conquêtes.

Gabriel avait du se rendre compte que son propriétaire était autant attiré par les hommes que par les femmes car il le taquinait à son tour. Lui disant qu'il avait du le faire venir pour le connaître un peu plus ou surtout pour en savoir plus sur ses mensurations ce qui entre vous et moi était faux mais pas inintéressant. Puis il se mit à rire. Noa de son côté se mit à sourire tout en secouant légèrement la tête de gauche à droite. Puis il baissa les yeux et attrapa le torchon qui se trouvait sur le comptoir? Il l'attrapa et le jeta au visage du jeune homme.

Arrête de raconter des conneries tu veux. Et viens par ici.

Il n'y avait pas que son sourire que Noa appréciait. Gabriel avait aussi tout un tas de qualités, de bons côtés. A commencé par son humour et sa bonne humeur.

Si je t'ai venir ici, un dimanche matin au lieu de rester à regarder le match. C'est parce pas pour connaître tes mensurations mais ... pour t'apprendre des choses et réduire tes lacunes.

Beaucoup pense que le boulot de serveur ou de barman est simple. Qu'il suffit de se souvenir des ingrédients et des quantités. Ou pouvoir noter les commandes et savoir porter un plateau. Mais il y avait bien plus que cela. Bon okay, ce n'était pas le métier le plus difficile ou le plus dangereux. Mais ce n'était pas non plus si simple ou si facile. Il fallait avoir de la mémoire, connaître les bons gestes, sourire en permanence, savoir garder son calme et son amabilité. Trottiner pendant des heures et des heures. Noa souhaitait tester les connaissances et le savoir-faire de Gabriel et ainsi pouvoir lui donner de bons conseils.

Alors ... prépares-moi un macchiato caramel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t52-see-the-world-not-as-it-i
Gabriel Donahue
LONG BEACH INHABITANT


MESSAGES : 22
ARRIVAL : 02/02/2016
© FACE CLAIM : Don Bajamin

MessageSujet: Re: It's not right, but it's okay - Gabriel   Mar 23 Fév - 21:15

Comme un enfant, Gabriel tira la langue à Noa, son patron en faisant une moue. Gabriel n’aimait pas vraiment se prendre la tête et surtout n’aimait pas voir un « mur » entre patron et employé, il trouvait cela ridicule, ils étaient tout aussi humain qu’eux après tout. Bref, Gabriel ajouta :

« Je sais que chuis pas un peu con mais j’ai quand même apprit à lire l’heure hein … »

Les gros mots, le langage de la rue était monnaie courant avec lui, il allait falloir que Noa s’y habitue. Cependant, il pouvait faire un petit effort devant les clients : il évitait les gros mots mais il était toujours aussi direct et franc. Il ne prenait jamais de gant. Gabriel n’avait nullement envie de dire les raisons de son retard, il avait déjà dit à Noa qu’il bossait dans divers endroits mais il ne lui avait jamais combien et surtout qu’il faisait des missions d’un seul jour de temps en temps. Gabriel avait choisi ce mode de vie car la vie sur les bancs de l’école ne l’avait jamais vraiment « excité » comme le faisait la danse par exemple. Le tatoué se sentait un peu fatigué et il avait faim mais il ne laissa rien paraître sur lui, il avait l’habitude de manger à des heures un peu … bizarre pour certains, de dormir alors que certains allaient au boulot et de bosser quand d’autres dormaient. Une vie décalée mais qui lui convenait pour le moment.

Gabriel regarda Noa avec un faux air choqué et innocent l’air de dire ‘mais j’ai rien dit moi !’ mais sa bouche était restée silencieuse. Pour une fois. Gabriel s’avança vers Noa et l’écouta attentivement. Ah oui, il se doutait que Noa n’avait pas dit « oui » juste parce qu’il avait besoin de quelqu’un. Il se doutait qu’il allait probablement passé une sorte de test et, derrière savoir si oui ou non il le gardait. Il croisa les bras sur son torse et hocha simplement la tête. Il avait surtout travaillé dans des boîtes de nuits ou des bars où l’alcool coulait à flot. Le café et les autres boissons plus soft, sauf les cocktails, c’était pas trop sa spécialité. Il était partisan de l’apprentissage sur le terrain et c’est pourquoi, en observant, il arrivait à comprendre comment était fait tel ou tel cocktail.

Lorsque Noa lui demanda de lui servir un macchiato caramel, il le regarda avec un sourcil levé en accent circonflexe. Il avait pris un truc hyper chiant quand même. Il s’étira et passa de l’autre côté du comptoir.

« OK, je suppose que tu veux aussi voir mes capacités de serveur ? Dans ce cas, tu devrais t’asseoir quelque part non ? »

Contrairement à ce qu’il pouvait laisser paraître, il n’était pas du tout sûr de ce qu’il allait faire. Il connaissait le macchiato caramel, l’un de ses frères adorait en prendre mais de là à le faire … c’était autre chose.

« Hm … Bon, j’ai pas encore repéré où était tous tes ustensiles, le sirop, c’est où ? Ah et puis le lait ? »

Il tenta de trouver par lui-même mais un petit coup de main de la part du patron ne ferait pas de mal tout de même. Après cela, il commença à préparer le macchiato. Cela commença mal, il ne mit pas assez de sirop et le reste des opérations a été inversé. OhOh, soucis. Il jura dans la langue paternelle, comme un réflexe avant de lancer un coup d’œil à Noa. Il n’était vraiment pas convaincu et faisait une petite moue dubitative.

« Bon, je viens quand même, j’le boirais au pire, j’veux pas gâcher. »

Et c’est vrai, il détestait gâcher alors, même s’il était dégueulasse, il le boirait complètement. Il attrapa un plateau et posa le grand verre sur son centre. Il contourna le comptoir et se dirigea droit sur Noa. Bordel, il avait vraiment faim. Sa vue se troubla quelques instants, assez pour qu’il trébuche. Le plateau vola dans les airs et il tenta de se rattraper comme il pouvait. Il était tombé sur Noa et lui avait arraché son pantalon durant sa chute. Le léger malaise ne dura que quelques secondes et Gabriel protégea Noa du macchiato qui s’éclata sur lui, tâchant ainsi sa chemise, le blessant à cause des quelques débris de verre et qui, au passage le brûla :

« Ouch … Ca va Noa ?»

Son regard plongea dans celui de Noa avant qu'il ne se redresse avec une grimace et un juron s’échappa de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It's not right, but it's okay - Gabriel   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's not right, but it's okay - Gabriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveaux Titulaires de la Primatiale St Jean
» Partitions Genesis
» Gabriel Fauré (1845-1924)
» nuits romanes en Poitou Charentes
» Gabriel Fauré - Mélodies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE MIGHTY JUNGLE / time flies ! :: - LONG BEACH : california - :: (( ALAMITOS BEACH )) :: aiden's pub-
Sauter vers: