AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Auteur◄ “Nothing happens until something moves.” (yassine)
Philip Sinclair
▶ The annoying SMARTASS
avatar

MESSAGES : 617
ARRIVAL : 07/01/2016
© FACE CLAIM : grant gustin. (heart attack)
OCCUPATIONS : ingénieur dans une start-up
HOUSING : downtown.

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP:

MessageSujet: “Nothing happens until something moves.” (yassine)   Mer 20 Jan - 14:08

Il était déjà plus de dix-huit heure et les bureaux avaient commencé à se vider. La plupart des ingénieurs quittaient leur chaise une fois que dix-huit heure sonnait, ils venaient généralement assez tôt, aux alentours de huit heure, et ils en profitaient donc pour partir dés qu'ils le pouvaient. Ils étaient encore une dizaine dans les locaux, mélange de scientifiques et de commerciaux, tous occupés, vaquant à leur tâche, se pressant pour terminer ce qu'ils avaient à faire. La journée avait été longue. Philip n'était pas du genre à partir tôt, principalement parce qu'il se donnait corps et âme dans son travail et qu'il était responsable de l'avancement des projets. Son caractère en faisait un chef de projet efficace puisqu'il était non seulement capable de travailler directement sur les prototypes tout en motivant les troupes pour respecter les délais. Malgré tout, quelques problèmes techniques avaient ralenti la cadence et à présent, il n'était pas sûr que les projets puissent être terminés à temps. Alors depuis quelques semaines, Philip restait tard, quittant rarement le bureau avant 20h, et il s'agissait moins d'un désir brûlant de terminer les projets que d'une obsession avérée pour le respect des délais.
Concentré devant son écran, se balançant sur sa chaise, Philip réfléchissait. Le logiciel de modélisation et de simulation ouvert, il vérifiait les détails, réfléchissait à des façons différentes et plus efficaces de faire fonctionner les choses. Derrière ses lunettes, ses yeux relisaient à toute vitesse le cahier des charges et la documentation technique qui avait été rédigée jusqu'à présent. Elle était encore incomplète et c'était normal puisque tout n'avait pas encore défini. Il se disait qu'elle pourrait être terminé dans la semaine, quand, la porte de l'open space s'ouvrit pour laisser entrer un jeune homme d'une vingtaine d'année, probablement trop jeune pour entreprendre, mais ce n'était pas Philip qui allait le juger sur son air juvénile. Lui même savait qu'il n'y avait pas d'âge pour réussir sa vie.
Il s'agissait de Yassine Khan. Ils avaient déjà eu l'occasion de se rencontrer une ou deux fois et Philip travaillait justement sur un projet impliquant l'entreprise de Khan qui faisait dans l'immobilier. Un projet de domotique, visant à créer la maison intelligente de demain.
Phil releva donc les yeux de son écran, pour voir Yassine se diriger vers lui. Il cessa de se balancer sur sa chaise et adressa un simple signe de tête au jeune entrepreneur pour le saluer de façon cordiale. " Tu viens vérifier l'avancée du projet ? " lui demanda-t-il. C'était plutôt logique, il ne voyait pas d'autres raisons qui auraient poussé Yassine Khan à se présenter ici.

_________________

“She was like the moon—
part of her was always hidden away.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t41-i-was-a-king-under-your-c
Yassine Khan
LONG BEACH INHABITANT
avatar

MESSAGES : 37
ARRIVAL : 18/01/2016
© FACE CLAIM : xavier serrano / sweet disaster.
OCCUPATIONS : pdg d'une filliale d'entreprise immobilière.
HOUSING : alamitos beach.

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP: libre !

MessageSujet: Re: “Nothing happens until something moves.” (yassine)   Mer 20 Jan - 16:11

Coupant le moteur de sa Lamborghini Veneno, qui s'étouffa lentement comme un chat ronronnant, le jeune homme soupira. Sa journée pourrie se terminait bientôt, et après ce dernier rendez-vous il pourrait rentrer chez lui et se prélasser dans son jacuzzi avec un bon verre de vin à la main. Dans son monde tournant à cent à l'heure, Yassine se surprenait lui-même ce derniers temps avec la découverte qu'un bon bain de bulles pouvait se révéler extrêmement reposant si en plus il était accompagné d'un verre. Mais pour l'instant il s'obligea à rejeter cette idée afin de se concentrer sur le présent.

L'ordinateur de bord indiquait 18h13. Stationné sur une place visiteurs devant le siège d'une start-up locale, Yassine ajusta sa coiffure désordonnée d'un coup de doigts, avant de sortir. Vêtu d'un jeans légèrement slim et d'un t-shirt un peu long, histoire de suivre la mode du moment, le jeune homme n'emporta avec lui qu'une fourre cartonnée contenant les dossiers dont s'occupaient cette start-up qu'il avait mandaté afin d'étudier un projet de maison intelligente.

La réceptionniste le salua vaguement, après tout Yassine venait régulièrement, sauf que cette fois il n'avait pas rendez-vous. Mais la jolie demoiselle le laissa quand même entrer dans les locaux et prendre le chemin de l'open space où travaillait l'ingénieur responsable du projet, Philip Sinclair. Sa jeunesse ne gênait nullement Yassine, au vu de son propre âge, tandis que son ambition, son naturel travailleur et doué, couplé à son côté un peu fou, avaient immédiatement séduit le jeune PDG. « Tu viens vérifier l'avancée du projet ? » Répondant au hochement de tête par un signe de la main et un sourire en coin, Yassine continua de s'approcher. « Je passais dans les environs, alors je me suis dis que je pouvais faire un petit arrêt. » Jetant un coup d'oeil à l'open space, dont les derniers employés s'empressaient de quitter leurs postes, il continua. « Dommage que tous ne travaillent aps comme toi. » Yassine savait Philip très engagé, notamment par le biais d'emails échangés parfois tardivement dans la nuit. Et au fil de leurs quelques rencontres ils semblaient avoir noué quelque chose de plus que de la simple relation professionnelle. Peut-être que leurs âges et caractères y étaient pour quelque chose. « Effectivement je venais aux nouvelles ... » Arrivant finalement vers Philip, le jeune PDG s'appuya contre un bureau, attendant la suite de la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t138-hakuna-matata-yassine
Philip Sinclair
▶ The annoying SMARTASS
avatar

MESSAGES : 617
ARRIVAL : 07/01/2016
© FACE CLAIM : grant gustin. (heart attack)
OCCUPATIONS : ingénieur dans une start-up
HOUSING : downtown.

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP:

MessageSujet: Re: “Nothing happens until something moves.” (yassine)   Jeu 21 Jan - 1:23

Yassine passait dans les environs. Philip devait avouer que ce type avait du style, il puait le fric mais il gardait cet air plutôt cool et détendu. Il était le genre de mec que Phil aurait probablement détesté à l'époque où il était cet intello dont tout le monde se moquait. En particulier les mecs cools et populaires qui ne respiraient absolument pas l'intelligence mais schlinguaient plutôt la connerie. Bon, Yassine n'avait pas l'air d'être la moitié d'un con, au contraire, il avait l'air plutôt malin, Philip l'avait bien compris. Mais il avait un look travaillé, et bien qu'habillé en jean t-shirt (combinaison plutôt simple), il n'avait pas vraiment l'air de se fringuer chez H&M. Bref, Yassine sentait la réussite et l'opulence. Philip de son côté, ne pouvait pas dire qu'il ne gagnait pas sa vie, mais il ignorait comment réellement utiliser son argent. Il était incapable d'entrer dans un magasin de vêtements sans devenir nerveux à l'idée qu'il lui fallait acheter quelque chose. Aussi avait-il rapidement préféré opter pour l'option de commander en ligne, mais même ça... Aussi sûr de ses choix pouvait-il être lorsqu'il s'agissait de science, lorsqu'il était question de mode, il était TOTALEMENT perdu. Bref, ajoutez à ça, la magnifique bagnole que conduisait Yassine et que Philip avait déjà eu l'occasion de voir garée devant les locaux de la start-up. Il se disait que ce mec, en plus d'être plutôt bon dans ce qu'il faisait, avait quand même du goût.
Yassine remarqua finalement que les employés présents dans l'open space réservé aux ingénieurs n'étaient plus très nombreux à cette heure ci et Philip haussa brièvement les épaules en l'entendant le "complimenter" sur son engagement au travail. " Leur productivité baisse réellement à partir de 17h. Les connexions sur Facebook et 4Chan augmentent de façon exponentielle à partir de ce moment là... Du coup... Il y aurait aucun intérêt à ce qu'ils restent plus tard, " Il avait pu remarquer une corrélation significative entre l'heure et la baisse de la productivité de ses collègues ainsi qu'une cause majeure : la distraction via les réseaux sociaux. Mais il était impossible de couper internet à des ingénieurs travaillant quasi exclusivement en réseau. D'une part parce qu'ils avaient besoin d'internet pour travailler et d'autre part parce que la plupart d'entre eux étaient capables de détourner les logiciels de filtrage d'accès. C'était comme enlever des gants à un boxeur. Ca ne l'empêchait pas de se battre.
Il s'avéra que Yassine Khan venait effectivement aux nouvelles afin de savoir comment avançait son projet. Philip pinça les lèvres et jeta un coup d'oeil à son ordinateur avant de prendre la souris pour ouvrir le dit-projet dans son logiciel de modélisation. " On est à l'étape de la conception architecturale, et on a presque terminé les plans de tests. On devrait passer à la conception détaillée d'ici... Quelques jours. Ca va dépendre des problèmes qu'on va rencontrer au niveau de l'architecture. Une fois qu'on aura passé la conception détaillée on passera au codage. Et c'est là que ça va ralentir la cadence, c'est la partie du cycle qui est la plus longue. " Il n'était pas sûr de bien parler français mais il espérait que Yassine avait compris la globalité, ce n'était pas si compliqué après tout, c'était une simple histoire de cycle en V. Philip releva les yeux de son écran pour regarder le jeune client et investisseur. " On devrait être dans les temps, " conclut-il finalement. C'était l'important. Respecter les délais. Et c'était probablement ce qui intéressait le plus Khan. " Par contre, on a pratiquement terminé le prototype d'un drone qui s'occupe de l'entretien du jardin. Tu veux le tester ? " lui proposa-t-il avec enthousiasme. C'était évidemment la partie de son boulot qu'il préférait. Tester les prototypes. C'était toujours assez amusant. Sauf quand ça ne fonctionnait pas.

_________________

“She was like the moon—
part of her was always hidden away.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t41-i-was-a-king-under-your-c
Yassine Khan
LONG BEACH INHABITANT
avatar

MESSAGES : 37
ARRIVAL : 18/01/2016
© FACE CLAIM : xavier serrano / sweet disaster.
OCCUPATIONS : pdg d'une filliale d'entreprise immobilière.
HOUSING : alamitos beach.

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP: libre !

MessageSujet: Re: “Nothing happens until something moves.” (yassine)   Mer 27 Jan - 14:55

L'explication sur les autres employés vint accompagnée d'un haussement d'épaules, presque désintéressé.

« Leur productivité baisse réellement à partir de 17h. Les connexions sur Facebook et 4Chan augmentent de façon exponentielle à partir de ce moment là ... Du coup ... Il y aurait aucun intérêt à ce qu'ils restent plus tard. »

Cela ne manqua pas de faire glousser Yassine : il se savait très adepte des réseaux sociaux, et ô combien il était aisé d'y passer plus de temps que prévu. Après tout lui-même ne laissait jamais son smartphone, y jetant de très réguliers regard au long de la journée. Mais le jeune homme savait que dans de nombreuses entreprises, se poser téléphone portable en main pendant les heures de travail n'était pas toujours bien vu. Et si lui-même, en tant que patron, se montrait plutôt permissif sur ce point, après tout il ne donnait pas vraiment l'exemple, il n'hésitait pas à reprendre l'un de ses employés sans cesse aperçu le nez sur son smartphone. Enfin bref, Yassine n'était pas là pour débattre de la manière de gérer une entreprise et ses collaborateurs.

« On est à l'étape de la conception architecturale, et on a presque terminé les plans de tests. On devrait passer à la conception détaillée d'ici ... Quelques jours. Ça va dépendre des problèmes qu'on va rencontrer au niveau de l'architecture. Une fois qu'on aura passé la conception détaillée on passera au codage. Et c'est là que ça va ralentir la cadence, c'est la partie du cycle qui est la plus longue. »

Yassine devina la chose compliquée au pincement de lèvres de Philip. Et même s'il n'avait pas tout compris, l'afghan d'origines capta l'idée d'ensemble exprimée par l'ingénieur. Il était doué, et Yassine lui faisait confiance sur ses propos très "geeks". En gros une phase générale se terminait, et ils passeraient bientôt à des parties plus détaillées du projet.

« On devrait être dans les temps. »

Cette phrase, couplée au regard balancé par Philip, rassura Yassine : il aimait, en tout cas au travail, que les choses soient faites dans les délais prévus. Évidemment les imprévus venaient toujours foutre le bordel, mais pour le moment rien de ça en vue. Au contraire. « Par contre, on a pratiquement terminé le prototype d'un drone qui s'occupe de l'entretien du jardin. Tu veux le tester ? » Ah excellente nouvelle, pensa Yassine. Et vue la face de Philip à cette annonce, c'est une chose à laquelle il avait hâte de procéder.

« Bon si tout avance dans les temps c'est parfait. Et pour le drone, on pourra le tester dans les jardins de nos locaux au plus vite. »

Car habitant dans un immeuble, spacieux et luxueux certes, disposant d'une grande terrasse certes, Yassine ne disposait toutefois pas d'un jardin à proprement parler. Au contraire de l'immeuble, assez petit mais toutefois assez imposant pour se targuer d'une grande pelouse, avec fleurs et buissons, même quelques arbres éparpillés. Pour le moment le travail d'entretien était le fruit du travail d'une entreprise spécialisée : mais se voulant innovateur, Yassine avait inclut dans le projet la mise en place d'un drone capable de taille la pelouse, de s'occuper de l'arrosage total, de taille certains bords. Enfin de donner une touche de modernité et d'innovation au jardinage.

« Et vous l'avez nommé comment ce drone ? »

Yassine espérant un nom bien fun et amusant, car même si cela restait un sujet sérieux, il aimait bien mêler un peu d'humour dans son quotidien. Sourire aux lèvres, le jeune homme observa Philip quelques secondes, ce dernier plongé sur les modèles s'affichant sur son écran.

« Je peux déjà le voir en vrai ou pour le moment seulement sur ton écran ? »

Yassine ne parlait absolument pas sur le ton du reproche, au contraire il était curieux de voir la bête en live.

(désolé pour ma lenteur de réponse  )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mightyjungle.forumactif.com/t138-hakuna-matata-yassine
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: “Nothing happens until something moves.” (yassine)   

Revenir en haut Aller en bas
 
“Nothing happens until something moves.” (yassine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE MIGHTY JUNGLE / time flies ! :: - LONG BEACH : california - :: (( ALAMITOS BEACH ))-
Sauter vers: