AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Auteur◄ And you rushed to me, so i fall to my knees (Caitlin)
Garrett Jackson
LONG BEACH INHABITANT
avatar

MESSAGES : 42
ARRIVAL : 16/01/2016
© FACE CLAIM : Douglas Booth (jukebox joints)
OCCUPATIONS : avocat, requin parmi les poissons

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP:

MessageSujet: And you rushed to me, so i fall to my knees (Caitlin)   Dim 17 Jan - 21:12


Caitlin & Garrett
can you feel my love ?
Sheppard.

Viens, qu'ils avaient dit. Viens, tu vas t'amuser, tu verras, qu'ils avaient garanti, alors que Garrett était plutôt réticent à sortir faire la fête ces derniers temps, au risque de croiser Caitlin qu'il évitait comme s'il risquait d'attraper une maladie incurable rien que de par un simple regard. Plus il y pensait, plus il retournait la situation dans sa tête et plus il se rendait compte que la maladie qu'il cherchait tant à éviter, il l'avait déjà attrapée. Que cette fichue maladie, elle lui avait refilé quand ils étaient gosses, quand elle avait posé sur lui ses pupilles océans et lui avait adressé timidement la parole. Cette fichue maladie, incurable dont il essayait désespérément de se débarrasser, c'était l'amour. Rien que le mot lui faisait lever yeux au ciel de façon exaspérée. Il s'était donné tant de mal à cacher ce côté de sa personnalité, beaucoup trop sensible à son goût en se taillant une réputation de Don Juan de première dès que l'occasion s'était présentée et elle... Elle faisait tout voler en éclat rien que d'un battement de cils. Non, lorsque ses amis s'étaient pointés au domicile familial des Jackson où il était passé voir sa soeur cadette, il avait été incapable de leur tenir tête, de ne serait-ce qu'articuler la première lettre du mot non. C'était pourtant pas si compliqué, mais il en avait pourtant été incapable. « Elle sera pas là, elle bosse ce soir », avait juré Nash en levant les yeux au ciel, ne sachant que trop bien la raison de son refus. Alors il s'était laissé convaincre, lorsqu'un autre avait expliqué que ce soir, elle travaillait et qu'il n'aurait donc pas à ne serait-ce que la croiser. Garrett était le premier des imbéciles et était loin d'être le plus courageux, c'était certain. Mais c'est avec la certitude de ne pas voir sa meilleure amie ce soir-là qu'il se pointa à la fête.

La maison était gigantesque. Le genre de baraque que tout le monde rêve de posséder un jour ou l'autre, avec accès direct à la plage sur laquelle s'étaient réunis la majorité des invités, profitant de la chaleur encore présente en ce début de soirée. Et Nash lui servit un verre. Puis un deuxième, suivi d'un troisième, d'un quatrième et il avait fini par arrêter de compter. Combien de verres, depuis combien de temps était-il là, à draguer la même fille qui lui murmurait des mots suaves au coin de l'oreille, bien éméchée aussi. Elle lui attrapa la main, le guida jusqu'à l'intérieur de la maison et il adressa un clin d’œil satisfait à Nash qui lui lança un regard accusateur : son meilleur ne savait que trop bien les sentiments qu'il éprouvait pour Caitlin et le lendemain, il aurait certainement droit à quelques piques au sujet de son comportement de salop. En attendant, Garrett s'en fichait comme de l'an quarante, tout ce qui importait c'était la belle blonde bien trop semblable à sa meilleure amie, à croire qu'il ne choisissait que des sosies de cette dernière. Lorsqu'ils passèrent par la hall d'entrée pour monter à l'étage, direction la chambre, la porte s'ouvrit sur le visage de la jeune Savetti. Garrett fronça les sourcils, tout à coup beaucoup plus sobre que quelques minutes auparavant. Sa compagne de nuit lui attrapa à nouveau la main, tira dessus et laissa échapper un grognement lorsqu'il ne bougea pas, avant de faire la navette entre Caitlin et lui. « Caitlin », fût tout ce qu'il parvint à prononcer, l'esprit embrumé. « Qu'est-ce que tu fais ici ? » Il marqua une courte pause, puis s'empressa d'ajouter, espérant ne pas l'avoir froissée. Quel euphémisme, quand on savait qu'il ne lui adressait plus la parole depuis un petit temps déjà, l'évitait même et n'avait donc pas attendu ce soir pour la vexer. « J'veux dire... Tu devais pas bosser ce soir ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlin Savetti
LONG BEACH INHABITANT
avatar

MESSAGES : 28
ARRIVAL : 16/01/2016
© FACE CLAIM : Bella Heathcote © princess
OCCUPATIONS : newly intern at the hospital of LB.
HOUSING : a pretty appartment near the beach

MessageSujet: Re: And you rushed to me, so i fall to my knees (Caitlin)   Dim 17 Jan - 23:33


- I wish I could touch you again
I wish I could still call you friend
I'd give anything

-

« Tu peux pas m'abandonner comme ça, ça serait tellement cruel. » Caitlin lève les yeux au ciel tout en mettant sa veste et en refermant son casier dans la salle des internes « Il pourrait être un tueur psychopathe. » Nina la drama queen par excellence. Cait soupire et la regarde droit dans les yeux, elle s'apprête lui donner la même réponse qu'elle lui donne depuis dix minutes de supplication: non. Mais Nina la supplie une dernière fois avec son regard de chien battu. Cait soupire, elle ne résiste jamais à ce genre de regard. Elle sait qu'elle doit être plus forte que cela, mais comment ne pas céder aux caprices de Nina? C'est impossible. Pourtant, Caitlin n'a aucune envie d'aller à cette fête parce qu'il y sera et qu'ils ne se parlent plus depuis la dernière fête. D'ailleurs, son amie ne comprend plus vraiment pourquoi soudain Garrett Jackson ne fait plus partie de la vie de Caitlin. Mais aussi parce qu'elle est épuisée et que sa seule soirée de repos de la semaine elle avait tellement envie de la passer en tête avec son lit, un film romantique à en pleurer et un bon verre de vin. Mais comme à son habitude, Caitlin est faible face à son amie. Après avoir fait un arrêt rapide par son appartement pour porter quelque chose de convenable pour une telle sortie, la voilà devant cette superbe maison d'un total inconnu. Caitlin ne sait même pas qui organise cette fête ou en quel honneur elle a lieu. C'est bien souvent le cas, quelqu'un lance une invitation et puis les gens arrivent sans vraiment prendre le temps de demander des renseignements sur l'hôte de la soirée. C'est comme ça dans ce monde. Et si en général cela ne lui pose pas de problème, ce soir c'est un peu différent. C'est différent parce qu'elle ne va pas à la fête avec lui. Mais ce soir, la question qu'elle se posait c'était plus: est ce qu'il sera présent? Cela faisait quelques jours ou semaines elle ne sait plus trop, cependant elle sait que c'est bien trop long sans sa présence à ses côtés, qu'ils ne s'adressent plus la parole. Un baiser en était la raison. Comme quoi mélanger les sentiments et l'amitié, ce n'est jamais une bonne idée. Et pourtant entre Caitlin et Garrett la frontière a toujours été très mince. Vraiment infime mais jamais ô grand jamais ils n'avaient franchit cette ligne. Mais ce soir là, avec quelques verres en trop, et une envie de son côté à elle. Ils s'étaient embrassés et aujourd'hui tout s'écroulait. Ce baiser la faisait douter, et elle n'aimait pas ça. La jeune blonde passe à peine le pas de porte qu'elle le voit en compagnie féminine. Comme à son habitude. Elle le connait si bien maintenant, qu'elle ne trouve même plus son comportement choquant. Ou pas totalement. Elle garde d'ailleurs bien souvent ces petits commentaires pour elle, même si parfois c'est bien plus fort qu'elle. Elle s'arrête net si bien que Nina lui fonce dedans. Caitlin ne bouge plus, il semble surpris de la voir là « Caitlin » leur relation ressemblait à un scénario d'une mauvaise rupture. Le genre où les deux protagonistes ne supportent plus d'être dans la même pièce. Mais eux, c'était différent. C'était toujours différent avec eux. Ils se fuyaient comme la peste pour un simple baiser. Mais leur premier ensemble, et probablement celui qu'ils avaient besoin pour prendre conscience de ce que tout le monde leur disait à chaque fois qu'ils étaient dans la même pièce. Mais Caitlin ne pouvait pas imaginé Garrett comme cela. Comme son petit ami, non ce n'était tout simplement pas possible. Il est son meilleur ami, il est son double, il est son partenaire d'aventure  « Qu'est-ce que tu fais ici ? » elle hausse les épaules, car elle n'est pas certaine de ce qu'elle fait vraiment ici. Et visiblement, il ne l'attendait pas ce soir. Alors qu'avant, il ne pouvait s'empêcher de la prendre dans ses bras quand il la voyait arrivé à une soirée par surprise. Mais encore, tout était différent ce soir « J'veux dire... Tu devais pas bosser ce soir ? »  elle aurait préféré pour être honnête car la vue de Garrett avec cette fille n'était pas vraiment ce qu'elle avait en tête pour une bonne soirée. Et il n'était pas ravie de la voir non plus à ce qu'elle avait pu entendre dans sa voix « Nina avait besoin d'aide si jamais son blind date était un tueur en série. » elle se met à rire pour détendre l'atmosphère mais aussi pour éviter de paraître trop mal à l'aise. Elle joue avec ses cheveux, signe de nervosité évident mais s'est plus fort qu'elle. Elle ne sait même plus quoi lui dire, ce qui lui arrache un haut le cœur. Jamais leur relation n'a atteint ce stade là. Celui où ils ne savent même plus comment se parler «  Mais ne t'inquiète je ne compte pas contre carrer tes plans pour la soirée. » elle jette un œil à la blonde derrière Garrett qui semble s'impatienter de monter à l'étage avec lui « Ta conquête du soir t'attend je crois. » elle essaie d'avoir un ton naturel, complètement détaché mais elle n'est pas certaine de réussir son tour de passe-passe. Elle est nerveuse, elle est en colère contre lui, elle ne comprend pas. Elle ne sait pas très comment ils en sont arrivés là. A ne plus s'adresser la parole. Jamais en de nombreuses d'années d'amitié cela était arrivé. Une première pour eux deux, et ce n'était clairement pas agréable pour la jeune blonde « On se croisera peut être plus tard. » elle lui adresse un petit signe de main timide. Pourtant, elle s'était dit que si elle venait à le croiser, elle lui demanderait des explications. Elle veut savoir pourquoi ce silence radio. Ils se sont embrassés, c'est vrai, mais était-ce une raison pour la rayer de sa liste comme ça? sans un mot? sans une explication? Et si elle rejetait la faute sur son meilleur ami, elle avait une part de responsabilité aussi. Elle l'évitait aussi. Elle s'excuse poliment auprès de Garrett et Nina l'amène vers le bar. Caitlin attend quelques secondes avant d'être servit et elle boit d'une traite son verre. Elle ne sait pas très ce que c'est mais peu importe. Elle a besoin d'un remontant. Elle sourit à Nina qui ne comprend sans doute pas ce dont elle vient d'être témoin mais Caitlin n'a pas envie de s'étendre sur le sujet. Pas maintenant. Encore un peu trop blessée par tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garrett Jackson
LONG BEACH INHABITANT
avatar

MESSAGES : 42
ARRIVAL : 16/01/2016
© FACE CLAIM : Douglas Booth (jukebox joints)
OCCUPATIONS : avocat, requin parmi les poissons

personal agenda
Contact list:
Disponibilités RP:

MessageSujet: Re: And you rushed to me, so i fall to my knees (Caitlin)   Lun 18 Jan - 0:53


Caitlin & Garrett
can you feel my love ?
Sheppard.

Garrett ne bougeait pas. C'était comme si Harry Potter s'était pointé et lui avait jeté le sortilège de stupéfixion, en fait. Tout ce qu'il était capable de faire, c'était d'observer Caitlin, d'écouter le silence pesant dans la pièce, alors qu'au-dehors, les rires des invités se répercutaient contre les murs de la demeure. Soudainement honteux, il se sentit pris en faute, la main dans le sac. Au son de sa voix, ses paroles sonnèrent plus comme un reproche alors qu'il était d'autant plus étonné. Il ouvrit la bouche, chercha à s'excuser, mais l'alcool dans son sang cumulé avec sa surprise et l'intimidation qu'exerçait sa meilleure amie sur lui, sans pour autant le savoir, le déroutèrent et il n'arriva qu'à articuler quelques balbutiements. Heureusement, la jeune blonde réussit à détendre l'atmosphère durant quelques secondes en répondant à ses questions. « Nina avait besoin d'aide si jamais son blind date était un tueur en série. » Garrett sourit en coin, amusé malgré tout, jetant un regard en coin à Nina qui s'éclipsa sans perdre de temps, effectuant un aller simple jusqu'au bar. Caitlin rit, Garrett sourit, attendri, avant de se reprendre. « Solidarité féminine. Je comprends totalement », finit-il par répondre avec une pointe d'ironie dans la voix, avant de plonger son regard dans celui de son interlocutrice. Il est incapable de savoir ce qu'il veut et ça, c'est pas à cause de l'alcool. Derrière lui, sa conquête tira à nouveau sur son bras, mais il ne lui adressa même pas un regard, bien trop occupé par Caitlin, sa Caitlin. Un élan de courage. Cinq pas maximum. Voilà la combinaison qui aurait été suffisante pour rompre la distance qui le séparait d'elle, pour rompre la glace entre eux deux. Et ce n'était pas faute d'en avoir envie, bien au contraire. Quel con, indécis jusqu'au bout. Il l'observa jouer avec ses cheveux soyeux, en conclut qu'elle est aussi nerveuse que lui. Sans s'en rendre compte, il descendit d'une marche, se rapprochant d'elle. Quatre pas et il aurait été à ses côtés. Pourtant il resta immobile une nouvelle fois, laissant un léger soupire lui échapper à sa remarque : «  Mais ne t'inquiète je ne compte pas contre carrer tes plans pour la soirée. » Il jeta un rapide coup d’œil à sa compagne de nuit qui, les mains posées sur sa taille, s'impatientait un peu plus à chaque seconde écoulée. « Ta conquête du soir t'attend je crois. » Il haussa les épaules à son tour, parce que dans le fond, il s'en fichait bien de cette fille avec qui il coucherait et qu'il oublierait tout aussi vite. Peut-être qu'elle chercherait à le revoir, peut-être que non. Dans tous les cas, il en venait à la même conclusion : cette fille n'était qu'une de plus à ajouter à son tableau de chasse, aussi peu flatteur que cela puisse être. « On se croisera peut être plus tard », qu'elle lui dit avant de lui faire un léger signe de la main et de disparaître. Garrett fronça les sourcils une nouvelle fois, se pinça l'arrête du nez et ferma les yeux quelques secondes pour réfléchir. « ça, c'était vraiment bizarre, c'est qui cette fille ? » Le jeune Jackson ne lui répondit pas, la repoussant d'un geste de la main lorsqu'elle vint lui embrasser sensuellement le cou. Il avait besoin d'air, besoin de respirer, besoin d'avoir les idées claires. Et cette fille aussi éméchée que lui n'aidait pas.

Alors il la repoussa et sortit par la porte d'entrée, profitant de l'air frais afin de se remettre les idées en place. « putain », jura-t-il en pinçant les lèvres, plus en colère contre lui qu'autre chose. Quand est-ce qu'il allait arrêter d'être aussi con ? Il s'était juré de toujours avoir un œil sur Caitlin, comme pour ses soeurs, de trier sur volet ses petits copains, de casser la figure des connards osant lui briser le coeur. Parce que Caitlin était une princesse, une vraie. Elle faisait partie de ces filles trop gentilles, trop intelligentes, trop douces, trop vraies. Et il ne la méritait pas, c'était certain. Après quelques minutes, il finit par entrer à nouveau dans la villa, chercha du regard la tête familière de sa meilleure amie, se stoppa lorsqu'il l'aperçoit. Elle est là, Nina pas loin d'elle et lui il est incapable de faire le moindre mouvement dans sa direction, incapable de lui adresser la parole sans se sentir comme le premier des crétins. Pourtant, sans s'en rendre réellement compte, il se dirigea dans sa direction, s'arrêta à son côté. « Tu comptes te saouler ce soir ? » Il sourit en coin, lui lança un regard qui faisait généralement fondre la gente féminine. En y réfléchissant bien, la dernière fois qu'ils avaient bu tous les deux, il ne savait que trop bien sur quoi ça avait débouché. Il s'approcha un peu plus d'elle, lui murmura à l'oreille, légèrement hésitant : « Je... J'peux te parler ? » Pour lui dire quoi ? Qu'il était désolé d'agir comme un con ? Qu'il avait peur de la blesser, alors qu'il savait très bien que la situation dans laquelle ils se trouvaient la blessait tout de même ? Sans réellement attendre de réponse, de peur qu'elle refuse, il lui attrapa la main et l'emmena à l'écart de tout, afin qu'ils ne soient pas dérangés. « J'suis un con », lui dit-il sans attendre, avant de se taire, la regardant dans les yeux. Bon, c'était pas la nouvelle du siècle, tout le monde le savait déjà. « Cette fille que t'as vue tout à l'heure, c'est une conne aussi, je m'en fiche d'elle », qu'il rajouta sans réellement savoir pourquoi. Il fronça les sourcils, légèrement confus par ses propres paroles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlin Savetti
LONG BEACH INHABITANT
avatar

MESSAGES : 28
ARRIVAL : 16/01/2016
© FACE CLAIM : Bella Heathcote © princess
OCCUPATIONS : newly intern at the hospital of LB.
HOUSING : a pretty appartment near the beach

MessageSujet: Re: And you rushed to me, so i fall to my knees (Caitlin)   Lun 18 Jan - 18:26


- I wish I could touch you again
I wish I could still call you friend
I'd give anything

-

Si en règle générale les deux amis parlent de tout sans tabou - ou presque - il n'y a jamais de silence entre eux, ou lorsque cela est le cas, l'absence de parole n'est pas gênant. Mais en ce moment c'est presque le cas. Et comme à son habitude lorsque Caitlin est un peu mal à l'aise ou qu'elle ne sait pas trop comment réagir face à une situation, elle tente une petite plaisanterie et visiblement ça marche encore avec Garrett. Elle avait eu cette impression qu'elle devait se justifier sur sa présence à cette fête. Alors qu'elle avait tout autant le droit d'être présente que lui. « Solidarité féminine. Je comprends totalement » elle sourit et regarde Nina qui s'éloigne. Et à cet instant, elle maudit son amie de l'abandonner comme ça. Elle prête à faire demi-tour. La vue de Garrett avec une nouvelle conquête est plus difficile à supporter qu'elle ne le pensait. Elle est jalouse. Elle l'a sans doute toujours été plus ou moins, sans se l'avouer. Mais ce soir, c'est différent. Voyant la jeune femme s'impatienter, elle décide de faire le premier pas. Du moins loin de Garrett et de cette fille. Caitlin devait prendre sur elle pour ne pas craquer. L'amitié entre une fille et un garçon c'est compliqué, mais ajoutez une pincée de sentiments ou d'on ne sait quoi et la situation semble désespérée. Garrett a toujours été le seul homme en qui la jeune blonde avait une confiance aveugle, elle le connaissait par cœur - ou du moins elle le pensait - et elle savait que cette image qu'il renvoyait à tout le monde n'était pas vraiment lui. Seulement, aujourd'hui il était comme ça avec elle et elle ne comprenait plus. Elle ne comprenait plus rien du tout. Et si elle était la seule confuse par rapport à ses sentiments, elle l'accepterait. Elle ferait l'impasse sur tout cela et reprendrait son amitié avec le jeune homme comme avant. Elle parle, elle rit, elle sourit. Elle fait semblant. Elle flirte innocemment - ou en toute conscience de ce qu'elle fait ,elle ne sait plus trop - avec la barman. Elle n'a pas la tête à s'amuser car tout e qui tourne en boucle dans son esprit c'est les mots de son meilleur amie en la voyant arriver à la fête et cette fille qui s'accrochait à lui. Et ce qui s'est passé entre eux. Elle surveille Nina du coin de l’œil avec son rendez vous, elle est là pour cette unique raison. Pour Nina. Mais si elle était honnête avec elle même, elle avouerait aussi qu'elle est là pour le voir. Elle veut lui parler, elle veut savoir pourquoi seulement elle n'a pas le courage. Ce n'est pas qu'elle ne veut pas connaître la vérité, mais plus parce qu'elle est effrayée par la réponse qu'elle va entendre. Oui elle a peur d'avoir tout gâché avec lui, elle a peur de ne pas savoir passer au dessus de ce qu'elle ressent ou de ce qu'elle pense ressentir. Elle n'a aucune envie que leur amitié change, s'arrête. Elle ne le supporterait pas. Elle est bien trop dépendante de Garrett pour pouvoir y faire face. Et si son entourage a raison? Et si elle n'arrivait pas à trouver chaussure à son pied parce qu'elle ne pensait qu'à lui sans s'en rendre compte? A ces pensées, elle secoue légèrement la tête et commande un autre verre. Elle sait que c'est une très mauvaise idée. Que ce soit de penser à ce genre de chose, mais aussi de prendre un second verre. Car dans son état de fatigue avancé et avec sa nervosité actuellement c'est définitivement un mauvais mélange. Une très mauvaise idée. Un homme s'approche d'elle, elle sourit poliment et s'écarte un peu. Elle n'a pas envie de donner le change avec qui que ce soit ce soir. Elle est une personne sociable en règle générale mais pas ce soir. Et elle connait ce sourire, ce regard. Son meilleur ami à le même lorsqu'il a une idée derrière la tête. Et elle n'est pas d'humeur, même pour l'envoyer balader dans les règles de l'art. Elle s'éloigne du jeune homme et se retrouve seule au milieu de tous ces gens qu'elle ne connait pas. C'est la première fois qu'elle se sent seule au milieu d'une foule. Elle garde tout de même un œil sur Nina, et son amie semble faire de même avec Caitlin. Elle soupire et porte le verre à ses lèvres. Une grimace apparaît sur son visage de porcelaine. Elle devrait vraiment attention à ce qu'elle demande au bar la prochaine fois. Caitlin n'est pas le genre de fille qui a l'habitude de boire beaucoup. Elle connaît sa limite, elle sait ce qu'elle peut supporter en terme d'alcool. Il lui arrive cependant de perdre le compte des verres, mais elle n'a jamais eu de trous de mémoires ou quoi que ce soit. Mais elle ne compte pas le nombre de fois où c'est arrivé à Garrett et elle ne compte plus le nombre de fois où elle a dû le ramener chez lui complètement soul. Cette pensée la fait sourire, même en l'état actuel des choses elle ne peut s'empêcher de penser à lui. Tout revient à lui au final « Tu comptes te saouler ce soir ? » elle tourne la tête vers cette voix si familière, et plonge ses yeux bleus dans les siens. Son sourire la fait fondre, et elle en oublie presque leur situation actuelle. Elle oublie presque que la pièce est rempli de personnes   « Personnellement non mais je pense que c'est l'intention du barman. » et ce n'est clairement pas une bonne idée au vu des évènements de la dernière fois. Il parait que l'alcool vous fait faire ce que vous désirez le plus au fond de vous, et Caitlin avait embrassé Garrett. Tout était réellement confus aujourd'hui. Si elle est gênée en sa présence, elle essaie de le cacher au maximum. Elle ne sait pas pourquoi ils n'arrivent plus à se parler et ça la ronge littéralement. Elle détourne son regard et reporte son verre à ses lèvres. Elle trempe juste ses lèvres dans le liquide alcoolisé, et même cela lui arrache de nouveau une petite grimace. Un petit silence s'installe entre eux, aucun n'ose se regarder dans les yeux. Pourtant la seule chose qu'elle a envie de faire à ce moment précis, c'est déposé sa tête sur l'épaule du jeune homme. Comme elle le fait si souvent. Mais elle ne bouge pas et continue de regarder Nina du coin de l’œil qui semble gérer à merveille la situation avec son prétendant  « Je... J'peux te parler ? »   cette proximité la fait frissonner. Elle s'apprête à lui répondre, mais il ne lui laisse pas le temps. Elle pose rapidement son verre sur le bar, elle manque de le faire tomber. Elle s'accroche à sa main comme si sa vie en dépendait. Ce contact avec Garrett lui avait tellement manqué.  Il lui a manqué. C'est une évidence, elle ne peut pas se passer de lui aussi longtemps. Cette histoire est vraiment stupide. Ils sont à présent seuls, pas une seule personne autour d'eux. D'ici tout semble plus calme, seule la musique se fait entendre doucement. Si Caitlin avait imaginé cette scène des milliers de fois dans sa tête, elle ne savait pas très bien par où commencer. Elle voulait lui dire que tout cela n'était pas grave, que c'était juste un baiser et qu'ils pouvaient passer au dessus et reprendre comme avant. Lui dire que c'était une erreur. Mais en même temps, elle avait envie de lui hurler dessus. Elle veut que tout s'arrange, et en même temps, elle est en colère et veut lui faire comprendre. Elle croise les bras sur sa poitrine et le regarde. C'est décidé, elle le laisse commencer « J'suis un con » elle hausse les sourcils, cette réplique ne faisait définitivement pas partie des nombreux scénarios qu'elle avait imaginé. Elle le regarde dans comprendre le sens de sa phrase. Même si elle a envie de lui lancer une petite pique bien sentie, elle ne fait rien. Du moins pour le moment. Elle le regarde et attend la suite. Elle espère naïvement des excuses  « Cette fille que t'as vue tout à l'heure, c'est une conne aussi, je m'en fiche d'elle » Caitlin esquisse un petit sourire et se retient de rire. Ce n'est pas son genre de se moquer mais parfois c'est plus fort qu'elle. Mais probablement par simple solidarité féminine elle ne peut s'empêcher de défendre cette pauvre fille  « Je ne suis pas certaine qu'elle apprécie d'être traitée de la sorte. » elle ne sait pas trop ce qu'elle doit répondre en réalité. Elle baisse les yeux un instant, car si elle plonge son regard dans le sien elle n'aura jamais le courage de lui demander. Et il faut qu'elle sache. Elle n'est pas certaine d'avoir une réponse claire et honnête. Mais elle acceptera même un mensonge. Elle veut simplement retrouver Garrett.  Même si cela veut dire faire semblant de ne pas avoir été totalement séduite par ce baiser «  Et je dois dire que oui, tu es un con mais rien de nouveau sous le soleil n'est ce pas? » jamais elle n'a parlé comme cela au jeune homme. Elle pince ses lèvres, gênée d'avoir été aussi directe et méchante avec lui. Même s'il l'a mérité au fond. Elle fait un pas sur le côté, et s'éloigne un peu plus du jeune homme. Puis sans prévenir elle tourne sur ses talons pour faire face à son meilleur ami  « Pourquoi tu m'évites Garrett? » elle le regarde et attend une réponse. Plus nerveuse que jamais. Plus impatiente que jamais. Elle veut déballer tout ce qu'elle a sur le cœur, mais se ravise « Parce qu'on a beaucoup d'amis en commun donc si ça doit durer il faudrait faire un planning. » elle se met à rire, mais un rire nerveux. Il faut qu'elle apprenne a tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler parfois. Mais elle ne supporte pas cette tension alors il faut qu'elle parle. Et puis l'alcool commence à faire effet, et tout le monde sait que lorsqu'elle est un peu éméchée elle parle. Beaucoup trop. Souvent pour ne rien dire. Sauf que maintenant, elle n'est pas assez soule pour réellement mettre cela sur le compte de la boisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: And you rushed to me, so i fall to my knees (Caitlin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
And you rushed to me, so i fall to my knees (Caitlin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FALL OF LIFE(THRASH/METAL)RECHERCHE CHANTEUR(SE)!!!
» The Fall + OOiOO + Cheveu (Paris)
» [FALL AGAIN] 2 versions: Michael Jackson VS Glenn Lewis
» THE FALL
» Poets Of The Fall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE MIGHTY JUNGLE / time flies ! :: - LONG BEACH : california - :: (( ALAMITOS BEACH )) :: résidences-
Sauter vers: